Lancement du projet « Professionnalisation des ParaProfessionnels Vétérinaires (P3V) »

PARTAGER

Lancement officiel et réunion de coordination nationale du projet : Elevages sans frontières y était.

Ce mardi 4 mai 2021, Elevages sans frontières a confirmé sa participation à la coordination du projet P3V* au Togo porté par l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) et les professionnels de la santé animale du Togo (délégation d’Elevage, docteurs vétérinaires, centres de formation). D’autres ONG comme VSF-Suisse et AVSF étaient aussi conviées à la rencontre.

Le projet est mené dans deux pays pilotes à savoir le Sénégal et le Togo, deux pays où intervient ESF. Il vise l’amélioration de l’offre de soins aux animaux afin de répondre aussi bien aux besoins des éleveurs qu’au besoin de contrôle des maladies. Une priorité au regard du contexte sanitaire actuel.

Pour rendre plus efficace le réseau de professionnels de santé animale, le projet prévoit :

– la mise en place d’une stratégie nationale, d’un cadre juridique et d’un système de contrôle efficaces pour un bon développement et une bonne articulation des professions de la santé animale,
– l’amélioration de la formation et de l’intégration professionnelle des paraprofessionnels vétérinaires,
– le développement de modèles économiques pérennes et la reconnaissance sociétale pour ces professions de la santé animale.

ESF prévoit de contribuer à l’amélioration des curricula de formation et à l’insertion des paraprofessionnels, afin que les éleveurs de chèvres et de pintades accompagnés dans ses projets au Sud et au Nord du Togo puissent bénéficier de ce renforcement des capacités en Santé Animale.

La devise de l’OIE, « Protéger les animaux, préserver notre avenir », s’inscrit dans la philosophie des projets d’Elevages sans frontières

Sylvain Gomez, Responsable de projets et Coordinateur régional d'Afrique de l'Ouest

* Projet mené avec le soutien de l’Agence Française de Développement (AFD)

Les dernières actualités

UNE seule santé

Santé humaine, santé animale et santé des écosystèmes : des enjeux indissociables.