L’Association ESF-TOGO offre des kits de protection aux agroéleveurs du projet «Or Gris des Savanes»

PARTAGER

Mango, 2 juin (ATOP) – L’association « Elevage et Solidarité pour les Familles au Togo » (ESF-Togo) a fait don de kits de protection aux agro-éleveurs du projet « Or Gris des Savanes » des préfectures de l’Oti et de Tone, le vendredi 29 mai à Galangashie à une vingtaine de kilomètres au nord de Mango.

Ce don de l’ESF – Togo a été rendu possible grâce à l’appui de l’ONG Française « Elevages sans frontières ». Il est composé de 113 dispositifs de lavage de mains, un lot de masques chirurgicaux, des savons et des détergents. Cette action vise à accompagner les efforts du gouvernement dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Avant la remise du lot, les éleveurs ont été édifiée sur les modes de contamination à cette maladie, ses symptômes et les gestes barrières à observer pour se prémunir contre la pandémie notamment le lavage régulier des mains avec du savon, la distanciation sociale, le port systématique du masque. Ils ont été instruits également sur l’utilisation du dispositif de lave-mains afin d’assurer sa durabilité. Le conseiller municipal, Demakou Kombaté a, au nom du maire de la commune Oti 2, exprimé sa reconnaissance au donateur, soucieux du bien-être de ces éleveurs qui participent à l’accroissement de la production des pintades et leur commercialisation sur les marchés ruraux et urbains du Togo à travers le projet « Or Gris des Savanes ». Il a convié les bénéficiaires à une utilisation efficiente des kits pour leur mieux-être en cette période de crise sanitaire.

De son côté, la chargée de l’Administration et des Finances à l’ ESF-Togo, Mme Moyeme Foyeme a rappelé que la bataille contre la COVID 19 ne doit pas être l’affaire du gouvernement seul mais une mobilisation de tous pour endiguer ce mal.

Elle a indiqué que ces kits sanitaires permettront à chaque famille d’éleveurs de contrecarrer ce coronavirus à travers le respect des consignes barrières et les règles d’hygiène.

Le chargé du projet « Or Gris des Savanes », Lagbema Soumana a indiqué que ce projet a installé et équipé à ce jour 113 éleveurs en poulaillers et en abreuvoirs sur un total de 168 envisagés. M. Lagbema a fait savoir qu’il a été mis en place un itinéraire technique avec tous les acteurs impliqués pour améliorer les capacités et les moyens des éleveurs de pintades. Il a ajouté que deux groupes d’éleveurs notamment « les naisseurs » et « les engraisseurs » travaillent en synergie depuis la production des pintadeaux jusqu’à la vente des pintades et il était impérieux de les accompagner dans la lutte contre cette maladie. Le projet « Or Gris des Savanes » lancé en novembre 2018, vise à réduire la vulnérabilité économique et alimentaire des ménages ruraux dans trois préfectures (Oti, Tandjouare et Tone) en leur permettant d’accroître la production des pintades et de trouver des débouchés.

ATOP/ TT/ FD – Agence Togolaise de Presse

Découvrez le reportage de la télévision nationale togolaise

Les dernières actualités

Cap sur la Voie Lactée

Le Burkina Faso est un des 10 pays les plus pauvres au monde. Les familles d’éleveurs vivent dans une situation de très grande vulnérabilité aggravée

Lire la suite